Site icon Epthinktank

La politique méditerranéenne de l’UE: Les limites de l’approche régionale

Mediterranean
Copyright Eidiejus, 2012. Used under licence
from Shutterstock.com

Les efforts en vue d’établir une politique envers les pays de la Méditerranée méridionale et orientale datent du début de la construction européenne, mais c’est avec la création du Partenariat euro-méditerranéen (aussi connu sous le nom de Processus de Barcelone) en 1995 que la politique européenne a acquis une vraie dimension régionale.

Nonobstant ses accomplissements, le Processus a été marqué par des obstacles, tel que le conflit israélo-arabe, et des contradictions qui ont empêché la coopération régionale et freiné la réalisation des objectifs du Partenariat. Les limites du multilatéralisme ont poussé l’Union européenne à repenser son approche envers les pays du sud de la Méditerranée et à créer la Politique européenne de voisinage (2004), axée sur les relations bilatérales entre les partenaires. L’Union pour la Méditerranée fait pourtant son apparition en 2008 afin de redynamiser la coopération multilatérale, mais son approche technique, axée sur la réalisation de projets concrets, doit encore prouver ses avantages.

Le “printemps arabe” a provoqué une réévaluation stratégique de la politique européenne,  qui semble remettre l’accent sur l’approche bilatérale.

Lire le briefing complet [PDF] >>

Exit mobile version