Site icon Epthinktank

Protection des sols et urbanisation

Au sein de l’Union européenne, la superficie totale occupée par les villes a connu une croissance significative depuis plusieurs décennies.

© Sergey Nivens / Fotolia

Si l’expansion des villes, moteurs de la croissance économique, a longtemps été liée aux évolutions démographiques, on assiste depuis quelques années à un découplage entre démographie et artificialisation des terres. Les aspirations des populations en termes de logements plus spacieux, d’équipements, de services et d’infrastructures de transport ont un impact sur l’étalement urbain.

Or l’artificialisation des terres et l’imperméa-bilisation accroissent la pression sur les sols.

L’Union européenne a mis en place des politiques et instruments pour combattre ce phénomène et protéger les sols. Une stratégie thématique spécifique pour les sols a été adoptée en 2006. La feuille de route pour une Europe efficace dans l’utilisation des ressources, adoptée en 2011, couvre également les terres et les sols. Le Parlement européen s’est félicité de ces développements tout en insistant sur le rôle des Etats membres et des acteurs privés. La Commission a diffusé des lignes directrices concernant des bonnes pratiques pour lutter contre l’imperméa-bilisation des sols.

Lire le briefing complet [PDF] >>

Exit mobile version