you're reading...
International Relations, PUBLICATIONS

Arabie saoudite : les enjeux de la succession

par Eric Pichon et Michele Bigoni [mis à jour le 3/02/2015]

A Saudi man

(CC-BY-NC-SA-20) by Samira

Le royaume d’Arabie saoudite n’a connu jusqu’alors que deux générations de souverains. Depuis 1953, six fils d’ Abdulaziz Ibn Saoud (le fondateur de l’Arabie saoudite moderne en 1932) se sont succédés sur le trône : Salmane ben Abdelaziz Al-Saoud, le successeur d’Abdallah (décédé le 23 janvier 2015) est également son demi-frère.

La succession s’est passé sans heurts, Salmane étant le successeur désigné en 2012 par un “Conseil d’allégeance”, représentant les nombreux descendants d’Abdulaziz Ibn Saoud, mis en place par le roi Abdallah. Mais les tensions entre les différentes branches de la famille se manifestent dans la distribution des autres postes clés.

La capacité et la volonté du souverain à poursuivre les réformes ébauchées par son successeur et à maintenir sa place de puissance régionale sont au coeur des analyses rassemblées ci-dessous.

Le régime

Wahhabisme

“L’islam est la religion de l’Arabe saoudite, le Coran et la Sunna sa Constitution” selon la loi fondamentale du royaume d’Arabie saoudite (1992). La doctrine de l’Etat, le wahhabisme, soumet les droits et devoirs des individus à une interprétation rigoriste et conservatrice de l’Islam.

Stéphane Lacroix. L’Arabie saoudite : un magistère sur l’islam contesté. Pouvoirs, Vol. 152, no. 1, 12/2014, pp. 43–52. [nécessite un accès à CAIRN.info]
et Saudi Islamists and the Arab Spring. LSE The London School of Economics and Political Science, 05/2014, 35 p.

Dans le régime wahhabite, les leaders religieux (oulémas) ont une place centrale du fait de leur rôle de gardien de la loi coranique : ils peuvent remettre en cause la conformité à l’islam de certaines décisions. Leur soutien à et par l’un ou l’autre des “clans” au sein du gouvernement contribue ainsi aux jeux subtils de pouvoir du royaume saoudien. Cependant, le “printemps arabe” a mis au jour l’opposition de certains religieux à cette coalition entre le gouvernement et les clercs.

Sylvia Chiffoleau. Le pèlerinage à La Mecque : une industrie sous contrôle. La Vie des Idées, 29/04/2014, 8 p.

La responsabilité des lieux saints a permis au régime saoudien d’asseoir son influence dans le monde musulman.

Le nouveau roi et son entourage

Bien que codifiée depuis 1992 (« le pouvoir se transmet uniquement aux fils du roi fondateur Abdelaziz et à ses petits-fils. Le plus capable d’entre eux est reconnu roi »), la désignation du prince héritier et la distribution des portefeuilles ministériels est toujours l’objet de luttes de pouvoir entre nombreux membres de la famille Saoud, coalisés en différents clans.

Voir l’arbre généalogique de la famille royale sur le site du Wall Street Journal, 22 janvier 2015.

Nabil Mouline. Luttes à couteaux tirés en Arabie saoudite. Orient XXI, 26/01/2015.

David Rigoulet-Roze. Arabie saoudite : la question de la succession et l’équilibre interne et externe du royaume. FRS Fondation pour la recherche stratégique (France), Note, 2/07/2014, 8 p.

Abdallah mort, l’Arabie saoudite et ses héritiers face à leurs défis. RFI, 23/01/2015. – Portrait des personnages-clés du nouveau règne.

Saudi Arabia’s way forward: transition smooth—“for now.” Democracy Digest, 23/01/2015. – Une revue de presse d’articles en anglais.

Politique intérieure

Economie

Mathilde Damgé. Les défis de l’Arabie saoudite en chiffres. Le Monde.fr, 23/01/2015.

Trois graphiques illustrant les défis économiques et sociaux qui se posent aujourd’hui à l’Arabie saoudite: la baisse des cours du pétrole, la pression démographique et le niveau d’éducation, la dépendance de l’emploi au secteur public.

Contre-choc pétrolier : les Saoudiens mènent une guerre des prix contre le pétrole de schiste américain. Oil Man, 29/11/2014.

Afin de décourager les investissements dans les énergies “non-conventionnelles”, l’Arabie saoudite tire les prix du pétrole vers le bas. Mais cette politique pourrait nuire à son équilibre budgétaire et à ses relations avec les autres pays de l’OPEP.

Claire Beaugrand. Haro sur les travailleurs étrangers en Arabie saoudite – Qui remplira le vide laissé par les départs ? Orient XXI.info, 10/12/2014.

Dans le cadre de la nouvelle politique de l’emploi, les travailleurs sans papiers sont brutalement expulsés. Le retour de centaine de milliers personnes sans-emploi accroit la fragilité de leur pays d’origine (Yemen en particulier), alors que les Saoudiens sont réticents à occuper les emplois laissés vacants.

Droits civiques

Selon le rapport annuel Freedom in the World 2014, l’Arabie saoudite obtient les pires scores en matière de libertés publiques et de droits politiques. Les quelques réformes entreprises par le roi Abdallah, notamment en ce qui concerne le droit des femmes, n’ont pas amélioré de façon significative les libertés fondamentales de ses sujets.

Madawi Al-Rasheed. Will next Saudi king seize opportunity for change? Al-Monitor, 5/01/2015.

Nicolas Hautemanière. Contestation politique et pouvoir d’Etat en Arabie saoudite. Les Clés du Moyen-Orient, 28/01/2015.

“Sur le plan intérieur, la forte stabilité du régime n’empêche pas le développement progressif d’une contestation à la fois politique et religieuse dans le pays. “

Mustapha Hammouche. Je suis Raif Badawi. Liberté Algérie, 15/01/2015. (repris par Courrier international)

Raif Badawi a été condamné en mai 2014 à 1000 coups de fouets pour avoir créé un blog demandant l’assouplissement du régime saoudien.

Sept manières dont l’Arabie saoudite muselle les internautes. Amnesty International, 6 décembre 2014.

Madawi Al-Rasheed. Saudi Arabia beheadings in stark contrast with fight against IS. Al-Monitor, 20/01/2015.

Les châtiments publics comme la flagellation du blogueur Raif Badawi, ou la décapitation d’une femme accusée du meurtre de sa fille adoptive (la neuvième décapitation publique en janvier 2015) rappellent que l’Arabie saoudite partage la même interprétation de l’islam que Daech-“Etat islamique”.

Saudi Arabia: Prominent Shia Cleric Sentenced to Death. HRW Human Rights Watch, 16/10/2014.

HRW a montré que les Chiites (10% de la population saoudienne) sont frappées de discriminations dans presque tous les domaines et ceux qui réclament plus de droits sont lourdement sanctionnés.

Eric Pichon. La condition féminine en Arabie saoudite. EPRS Service de recherche du Parlement européen, 26/10/2013.

Les réformes entreprises par Abdallah n’ont “pas aboli la ségrégation sociale dont les femmes sont l’objet ni la pratique de tutelle masculine qui limite leurs droits.”

Ahmed Al Omran. Civil Society in Saudi Arabia, in: The Gulf States and the Arab Uprisings. FRIDE and Gulf Research Center, 2013, p 69–76

Relations extérieures

La prise de pouvoir par Daech-“Etat islamique” au nord de l’Iraq et en Syrie a poussé l’Arabie saoudite à reconsidérer ses alliances régionales. Les relations avec l’Iran se complexifient, car il s’agit à la fois d’un allié objectif contre l’Etat islamique et d’un rival régional menaçant (notamment avec l’aide apportée au coup d’Etat au Yemen).

Hugo Micheron. Arabie Séoudite : Un nouveau roi dans un contexte régional instable. Les enjeux internationaux, France Culture. 3/02/2015. 11 min.

Lina Khatib. The Regional Impact of Saudi Succession. Carnegie Endowment for International Peace, 23/01/2015.

Selon L. Khatib, la désignation de Mohammed ben Nayef comme vice-prince héritier conforte la position de ce neveu, à qui Abdallah avait déjà confié la réorientation de la politique étrangère du royaume, notamment vis à vis de la Syrie et de Daech-“Etat islamique”.

Nawaf Obaid; Saud al-Sarhan. A Saudi view on the Islamic State.ECFR European Council on Foreign Relations, 2/10/2014.Frida Ghitis.

Houthi Rise in Yemen Puts Saudi Arabia, Iran on Crash Course. WPR World Politics Review, 13/11/2014.

Suliman Al-Atiqi. Brotherly Love in the GCC. Carnegie Endowment for International Peace, 31/10/2014.

Des préoccupations communes sur la sécurité régionale devraient avoir raison des divergences entre le Qatar et l’Arabie saoudite.

L’Arabie saoudite et l’Union européenne

Les relations entre l’Union européenne et l’Arabie saoudite sont basées sur l’Accord de coopération de 1988 entre l’UE et le Conseil de coopération des états arabes du golfe (CCG), mais un accord de libre échange – qui comporterait une clause sur les droits de l’homme – n’a pas pu aboutir.

Silvia Colombo (ed.). Bridging the Gulf: EU-GCC Relations at a Crossroads. IAI Istituto Affari Internazionali (Italy), IAI Research Papers, 03/2014, 358 p.

Un tour d’horizon des différents aspects des relations de l’UE avec le golfe.

Parlement européen: Rapport sur l’Arabie saoudite, ses relations avec l’Union et son rôle au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (2013/2147(INI)), 18 février 2014.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Download the EPRS App

EPRS App on Google Play
EPRS App on App Store
What Europe Does For You
EU Legislation in Progress
Topical Digests
EPRS Podcasts

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 3,102 other followers

RSS Link to Members’ Research Service

Disclaimer and Copyright statement

The content of all documents (and articles) contained in this blog is the sole responsibility of the author and any opinions expressed therein do not necessarily represent the official position of the European Parliament. It is addressed to the Members and staff of the EP for their parliamentary work. Reproduction and translation for non-commercial purposes are authorised, provided the source is acknowledged and the European Parliament is given prior notice and sent a copy.

For a comprehensive description of our cookie and data protection policies, please visit Terms and Conditions page.

Copyright © European Union, 2014-2019. All rights reserved.

%d bloggers like this: