you're reading...
International Relations, PUBLICATIONS

Tunisie : les enjeux de l’élection présidentielle du 21 décembre 2014

par Eric Pichon

Le 21 décembre, les électeurs tunisiens seront appelés à désigner le premier président directement élu depuis la chute de Ben Ali.

Deux candidats sont en lice à la suite du premier tour (23 novembre) : le président sortant,  Moncef Marzouki et chef du parti laïque Nidaa Tounès, Béji Caïd Essebsi.

Le 26 octobre, Nidaa Tounès a remporté la majorité des sièges de l'”Assemblée des représentants du peuple”.

Après l’adoption de la nouvelle Constitution, l’organisation et le déroulement de ces élections sont considérés par de nombreux observateurs comme un jalon important de la transition démocratique du pays.

Les ressources et les analyses que nous avons sélectionnées devraient vous permettre de mieux comprendre les enjeux immédiats du vote, mais aussi les difficultés auxquelles le pays doit encore faire face.

Vue d’ensemble

Election présidentielle des 23 novembre et 21 décembre 2014
élections en Tunisie (2011)

Amine Ghrabi – Creative Commons (CC BY-NC 2.0)

Le 23 novembre, Béi Caïd Essebsi (39, 46% des voix) et Moncef Marzouki (33, 43% des voix) se sont qualifiés pour le second tour, devant 25 autres candidats .

Les informations relatives à l’élection présidentielle  sont publiées sur le site de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

Une excellente synthèse sur le processus électoral (liste des candidats, financement, procédures de contestation, …) :
Elections in Tunisia: 2014 Presidential Election
. IFES International Foundation for Electoral Systems, IFES FAQ, 18/11/2014, 11 p.

Le dossier Présidentielle 2014  de Tunisie14, 12/2014, revient notamment sur les recours de Moncef Marzouki.

Elections parlementaires du 26 octobre 2014

Le 26 octobre, le parti laïque Nidaa Tounes a remporté 85 des 217 sièges de l’Assemblée des représentants du peuple, alors qu’Ennahda, le parti islamiste au gouvernement de fin 2011 à début 2014 n’en obtient que 69. En l’absence de majorité absolue, c’est un gouvernement de coalition qui devrait voir le jour après l’élection présidentielle.

Dossier Législatives 2014 . Tunisie14, 11/2014 : Les résultats officiels et les listes des députés des différents partis.

Sur le processus électoral : Elections in Tunisia: October 26 Parliamentary Election: Frequently Asked Questions . IFES International Foundation for Electoral Systems, IFES FAQ, 20/10/2014, 10 p.

Etat des lieux de la transition démocratique

Les avancées de la démocratisation

Stefan Krauss. Le stade de la transition démocratique en Tunisie . European Parliament, DG EXPO, Briefing, 10/2014, 9 p.

Moncef Marzouki. L’invention d’une démocratie?: les leçons de l’expérience tunisienne . La Découverte, 2013, 177 p.
Le point de vue de l’actuel président tunisien. cf aussi: Tunisian President Marzouki on Elections, Economy, and Regional Stability , CFR Council on Foreign Relations (USA), 23/09/2014, videotranscript

Evolution des droits civiques depuis la mise en place de la nouvelle Constitution :
Ahmed Driss and Fadhel Blibech. The New Tunisian Constitution and Citizenship Rights . Arab Citizenship Review 5, 8/05/2014, 5 p.

L’exception tunisienne: succès et limites du consensus . ICG International Crisis Group, Middle East and North Africa Briefing 37, 5/06/2014, 20 p.

Pour préserver le compromis national sur la démocratisation au-delà des élections de 2014, l’International Crisis Group recommande que d es mesures adéquates soient prises sur le plan social , économique et politique.

Sondages d’opinion

Tunisian Confidence in Democracy Wanes . Pew Research Center’s Global Attitudes Project, 15/10/2014.

Un sondage conduit en avril et mai 2014 montre que :
– “La démocratie est préférable aux autres types de gouvernement” pour seulement 48% desTunisiens (63% in 2012)
– 53 % pensent que la législation doit suivre les valeurs de l’islam
– l’armée est l’institution la plus appréciée (par 95% des sondés) alors que les leaders religieux ne recueillent une appréciation positive que d’un tiers des sondés

Survey of Tunisian Public opinion June 22-July 1, 2014 . IRI International Republican Institute (USA), 07/2014, 58 p.

Ce sondage montre des résultats similaires – 1 Tunisien sur 4 estime que le système politique actuel de la Tunisie est une démocratie faussée ou pas du tout une démocratie.  

Secteurs clés

La justice transitionnelle et l’évolution du secteur de la sécurité sont des éléments essentiels pour rendre compte du processus démocratique :

Christian Mölling; Isabelle Werenfels. Tunesien: Sicherheitsprobleme gefährden die Demokratisierung . SWP Stiftung Wissenschaft und Politik (Germany), SWP-Aktuell 62, 10/2014, 4 p.
The authors emphasize the importance of a strong security sector , which is essential for stabilization of the political and economic development in Tunisia .”

Haykel Ben Mahfoudh. Security Sector Reform in Tunisia Three Years into the Democratic Transition . ARI Arab Reform Initiative, Security in Times of Transition, 07/2014, 16 p.

Luca Urech. Challenging History: The Power of Transitional Justice in Tunisia . The Fletcher School (USA), Al Nakhlah, 10/06/2014, 18 p.

Role de l’UE

Anthony Dworkin. Tunisia’s elections and the consolidation of democracy . ECFR European Council on Foreign Relations (UK), Policy Memo, 20/10/2014, 8 p.

L’auteur suggère que l’UE pourrait mieux aider la transition démocratique de la Tunisie « en veillant à ce que les mesures économiques de court terme ne heurtent pas une populationdéjà démunie ; en aidant la Tunisie à lutter contre le terrorisme de façon plus responsable ; en redoublant d’efforts pour promouvoir les échanges éducatifs et autres avec le peuple tunisien ; en investissant pour créer des emplois et améliorer les services ; en se proposant en tant que partenaire dans la réforme de l’Etat ”

Observation des élections

Plusieurs missions d’observations ont été déployées, notamment :

La mission d’observation de l’UE (EEAS) – législatives et présidentielle
La mission d’observation des députés européens

rapports

La mission d’observation de l’Union Africaine
  • rapport final ,  (“Pour l’organisation de ces élections, l’ensemble des parties prenantes tunisiennes ont consenti des efforts pour préserver le dialogue et la concertation en privilégiant l’intérêt supérieur de la nation.”)
Missions d’observation d’ONG

La mission de l’International Republican Institute (USA) :
Tunisian Elections Mark Democratic Milestone, Much Work Remains
, 27/10/2014

La page contient des liens vers les différents rapports produits avant et après les élections parlementaires, notamment les rapports d’observations sur le long terme :

The Carter Center

Analyses : quel gouvernement pour la Tunisie ?

La plupart des analyses relève le fait que, quelque soit le gagnant des élections présidentielles, Nidaa Tounès devra former un gouvernement de coalition, ce qui donne aux islamistes un fort pouvoir de négociation.

Benjamin Rey. Elections solidify Tunisia’s democratic path, but leave a fragmented parliament . European Parliament, DG EXPO, At a glance, 5/11/2014, 2 p.

Le point sur la composition du parlement, les négociations pour le futur gouvernement et les implications du résultat sur les relations UE-Tunisie.

Mohamed Bechri. Getting Tunisia’s Islamists on Board . Fikra Forum, 20/11/2014.

Servane Poncet. Elections en Tunisie : le « printemps » à l’épreuve des urnes . Institut MEDEA, 4/12/2014.

Larbi Chouikha; Khadija Mohsen-Finan.  Larbi Chouikha Khadija Mohsen-Finan . Orient XXI.info, 26/11/2014. > Bipolarisation présidentielle en Tunisie – Un risque pour la démocratie

How Tunisia will succeed: octogenarian president after youth uprising? Democracy Digest, 19/11/2014.

Une sélection d’articles montrant que le principal clivage du pays n’est pas entre “islamistes” et “laïques” mais entre “modérés” et “extrémistes”

Geoffrey Weichselbaum (Democracy Reporting International). Quels pouvoirs pour le nouveau président de la République tunisienne? Al Huffington Post, 7/11/2014.

Sana Ajmi. Nidaa Tounes and the Prospects of a Unity Governmen t. Carnegie Endowment for International Peace, 4/11/2014.

Pour l’auteur, l’alliance Nidaa Tounes – Ennahda serait le meilleur atout pour mettre en place les réformes nécessaires à la Tunisie dans les domaines économique et de la sécurité.

Francesco F. Milan. In Power, Tunisia’s Secularists Must Now Tackle Islamic Militancy . WPR World Politics Review, 31/10/2014

L’absence de croissance économique et les problèmes de sécurité expliqueraient la défaite d’Ennahda. L’auteur se demande si Nidaa Tounes, une alliance d’anciens collaborateurs de Ben Ali, saura mieux faire face aux problèmes économiques et à la menace islamiste.

Discussion

One thought on “Tunisie : les enjeux de l’élection présidentielle du 21 décembre 2014

  1. It does not matter how slowly you go so long as you do not stop.

    Like

    Posted by Louboutin Plates formes | April 4, 2015, 13:46

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

High Level Conferences
EU Legislation in Progress
Topical Digests
EPRS Podcasts

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 2,430 other followers

RSS Link to Members’ Research Service

Disclaimer and Copyright statement

The content of all documents (and articles) contained in this blog is the sole responsibility of the author and any opinions expressed therein do not necessarily represent the official position of the European Parliament. It is addressed to the Members and staff of the EP for their parliamentary work. Reproduction and translation for non-commercial purposes are authorised, provided the source is acknowledged and the European Parliament is given prior notice and sent a copy. Copyright © European Union, 2014. All rights reserved

%d bloggers like this: